Leonardo DiCaprio continue son combat pour la planète.


©Bestimage
Leonardo DiCaprio, le messager de la paix de l'ONU, twittait: "Plus de la moitié des zones sauvages restantes de la Terre pourraient disparaître au cours des prochaines décennies si nous n'agissons pas de manière décisive. C'est pourquoi aujourd'hui je suis ravi de lancer Re:wild pour aider à protéger ce qui est encore sauvage et à restaurer le reste".
La star a annoncé qu'elle promettait 43 millions de dollars pour mettre en œuvre de vastes opérations visant à préserver l'archipel des Galapagos.
En partenariat avec sa propre organisation Re:wild, créée cette année par lui-même, un groupe de scientifiques renommés et la direction du parc national des Galapagos, l'initiative vise à revégétaliser l'archipel qui abrite de milliers d'espèces rares.
Le collectif commencera tout d'abord par planter des végétaux afin de "ramener l'iguane rose, la tortue géante des Galapagos et le moqueur de Floreana au bord de l'extinction".
À terme, d'après le Guardian, Re.wild souhaite la protection de 54 espèces sur l'île de Floreana ainsi que la réintroduction de 13 espèces localement éteintes.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article